Parmi tous les appareils de contrôle des processus dont les imprimeurs ont besoin, j’ai le sentiment que l’un des plus importants, des moins appréciés et des moins chers, est le lecteur de points de plaques.
Paul Sherfield, Consultant en couleurs,

Le microDot nous procure un feedback rapide et fiable lorsque nos ingénieurs sont sur le terrain en train d’installer des équipements ou de préparer des clients pour nos plaques d’impression.
Sean Lane, Gestionnaire de produits, solutions offset,

Amsky Technology recommande le microDot de Centurfax en tant que produit à valeur ajoutée pour sa gamme de produits économiques thermiques et UV CtP. Les outils du logiciel d’analyse qui sont fournis avec le microDot de Centurfax permettent une calibration rapide et simple de la plaque, garantissant des plaques de la toute meilleure qualité pour les installations depuis l’ordinateur vers la plaque.
Wim Plaggenburg, Développement commercial,

Le microscope numérique fourni avec le logiciel Centurfax est un excellent outil pour rechercher les défauts sur des feuilles imprimées. Bien mieux qu’une loupe.
Paul Sherfield, Consultant en couleurs,

En investissant quelques centaines de livres dans un microDot les imprimeurs peuvent éviter de perdre un temps coûteux, de gâcher une impression qui part à la poubelle, et d’irriter leurs clients. Pas besoin d’y réfléchir à deux fois !
Sean Lane, Gestionnaire de produits, solutions offset,

Les produits de ccDotmeter sont d’excellents outils avec lesquels mesurer les plaques, et nécessaires pour mesurer les plaques avant et après l’application des courbes TVI lorsque l’on imprime selon les normes ISO12647.
Paul Sherfield, Consultant en couleurs,

Je connais Paul Foster depuis plus de 25 ans, lorsqu’il était venu pour la première fois à The Hindu pour parler de développer notre système de paramétrage d’images Monotype Lasercomp. Il connaît toujours bien les produits qu’il promeut. Et surtout, Paul est fiable, honnête et digne de confiance, et une personne excellente avec qui faire des affaires.
K. Balaji,